Limite d’âge pour séduire

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quelle est la limite d’âge pour séduire ? A partir de quel moment est-on classé hors-service ? A quel âge faut-il renoncer à plaire ? Est-ce que comme les yaourts, nous aurions une date de péremption au-delà de laquelle nous ne serions plus « consommables » dans le domaine de la rencontre et de l’amour ?

Cette question délicate de limite d’âge ne trouve son sens que si l’on conçoit la séduction dans son aspect le plus réducteur, c’est à dire la jeunesse, le culte de l’apparence et les codes  vestimentaires. Il est certain que l’on ne refait pas sa vie à 60 ans comme on la fait à 20 ans, les attentes ne sont pas les mêmes, la relation est plus mature, plus subtile et surtout beaucoup plus basée sur la tendresse et la complicité.

L’apparence est extrêmement trompeuse parfois. Qui n’est pas tombé amoureux d’une femme à la chevelure dorée et à la jambe longue dont la conversation insipide finira par congeler vos ardeurs les plus enflammées ? Ou bien cet homme au regard énigmatique qui roule des pectoraux et qui ne saura vous parler que de sa moto et de ses potes ? On est bien d’accord l’apparence ne fait pas tout et les êtres essentiellement séduisants le sont par nature, de par leur expérience, leur personnalité, leur philosophie, en un mot leur rayonnement et ce, quel que soit leur âge !

Cette notion de limite d’âge pour séduire n’a donc pas lieu d’être et pour se laisser une chance de retrouver l’amour, il faut accepter l’idée de ne plus plaire pour les mêmes raisons, de se libérer des préjugés, des clichés de l’éternelle jeunesse et surtout apprivoiser sa peur, se lancer de nouveau…

Je me souviens de Annie, 58 ans, qui m’exprimait lors de notre premier entretien, un fort état de lassitude par rapport à son quotidien répétitif et sans saveur. Elle m’avoua très mal supporter le fait de vieillir, la métamorphose de son corps et dans un grand soupir, elle finit par me dire, que toutes façons, elle avait passé la limite d’âge pour séduire et que c’était fini pour elle.

Je me gardai bien, à ce moment là de lui demander pourquoi, si elle avait passé la limite d’âge pour séduire, elle venait de s’inscrire sur un site de rencontres, je préférai la laisser cheminer…

Quelques jours plus tard, je rappelai Annie afin de faire le point sur sa démarche et sur les différents mails qu’elle avait reçus de notre part. Elle était en pleine forme, toute guillerette allant même jusqu’à plaisanter à chacune de mes questions. Alors qu’elle émettait l’éventualité d’un prochain rendez-vous avec un homme, je décidai de la provoquer et de la renvoyer à ses propres déclarations.

Je lui dis en ces termes, qu’il fallait qu’elle soit patiente car quand on a passé la limite d’âge pour séduire, il n’est pas évident de faire des rencontres  Comme vous imaginez, ma déclaration fut suivie d’un silence pesant, mais je restai muette pour laisser ces mots faire leur petit effet. Annie ne me déçut pas, elle réagit très fortement avec une pointe d’agressivité tout à fait positive. Elle me demanda quelle était à mon avis la limite d’âge pour séduire et elle me prouva par plusieurs exemples, qu’elle plaisait toujours et qu’elle n’était pas encore bonne à mettre à la casse pour reprendre ses propres termes.

En piquant son amour propre avec les mêmes armes qu’elle avait utilisées contre elle quelques jours auparavant, la réaction d’Annie fut complètement différente. Elle n’était plus passive et désabusée mais réactive et combattive, concentrant toute son énergie pour me prouver qu’il n’y avait pas de limite d’âge pour séduire. Je fis remarquer à Annie que je n’avais fait que reprendre sa propre déclaration concernant la limite d’âge pour séduire et lui demandai comment elle expliquait la violence de sa réaction aujourd’hui. Elle me répondit que c’était pour me faire réagir et pour que je la rassure car elle avait très peur de se lancer dans une nouvelle relation et que cette notion de limite d’âge pour séduire lui servait de bouclier afin de rendre impossible tout changement dans sa vie affective.

Et bien voilà, la messe est dite, l’exemple d’Annie montre bien que même s’ils disent parfois le contraire, les seniors seuls ne conçoivent pas la relation amoureuse avec une limite d’âge pour séduire mais ils ont en revanche énormément besoin d’être rassurés, que l’on s’occupe d’eux, qu’on les accompagne, et qu’on leur apporte une écoute chaleureuse.

C’est précisément là que se concentre une des forces principales du réseau Kapler et c’est aussi pour cette raison que je les ai rejoints en tant que partenaire.

SENIORS RENCONTRES AMITIES

57 Avenue de Bretagne

76100 ROUEN

Contact : Sylvie LEMARIE

Tél : 0695970426

 

http://www.seniors-rencontres-amities.com/

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »